Fonctions et contenus alternatifs
Contenu principal
  • Deux hommes, dont l’un issu de l’immigration, examinent un moteur.

Vous projetez de travailler en Allemagne ou de rejoindre votre famille ? Vous souhaitez étudier dans une université allemande ? L’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) ainsi que l’Agence fédérale pour l’emploi (BA) vous apportent leur concours en vous informant sur les conditions requises pour vivre et travailler en Allemagne. De l’entrée sur le territoire allemand à des sujets liés au travail ou aux études et à la formation en Allemagne – vous trouverez ici des informations complètes.

Émigrer vers l’Allemagne

Dans la rubrique « Émigrer vers l’Allemagne » de son site Web, l’Office fédéral des migrations et des réfugiés (BAMF) fournit des informations essentielles sur la migration et le travail en Allemagne. Cette rubrique vous indique les conditions d’entrée auxquelles doivent répondre les migrants qui se rendent en Allemagne, seuls ou avec leur famille, afin de travailler ou d’étudier. En fonction de votre pays d’origine, des règles différentes s’appliquent aux candidats à l’émigration vers l’Allemagne.

Consulter la rubrique « Émigrer vers l’Allemagne » sur le site Web du BAMF

Entrée sur le territoire allemand

La rubrique « Entrée sur le territoire allemand » vous permet de vous familiariser avec les conditions d’entrée sur le territoire allemand. Vous y trouverez des informations sur la demande de visas, les coûts et le temps de traitement de votre demande ainsi que des liens complémentaires (p. ex. la liste des représentations diplomatiques allemandes à l’étranger).

Les citoyens de l’UE ne nécessitent pas de visa pour entrer sur le territoire allemand. Les ressortissants de l’Espace économique européen (EEE : Islande, Norvège, Liechtenstein) sont assimilés aux citoyens de l’UE bénéficiaires du droit à la libre circulation. Les ressortissants suisses bénéficient également de la libre circulation au sein de l’UE.

Vous trouverez ici des informations complémentaires sur le sujet « Entrée sur le territoire allemand »

Regroupement familial du conjoint pour les travailleurs migrants

Sous la rubrique « Rattachement familial du conjoint », le BAMF informe sur les dispositions applicables aux étrangers qui souhaitent rejoindre leur conjoint en Allemagne.

Pour en savoir plus sur le sujet « Rattachement familial du conjoint »

Photographie d’une famille : la mère, le père et l’enfant.
Les étrangers souhaitant rejoindre leur conjoint en Allemagne doivent faire la preuve d’une connaissance basique de l’allemand avant leur entrée sur le territoire – et ce, afin qu’ils puissent participer dès leur arrivée à la vie sociale du pays.
Scène de vie professionnelle : une femme portant un foulard sur la tête est assise devant deux écrans d’ordinateur.
Vous souhaitez travailler en Allemagne ? Le BAMF et l’Agence pour l’emploi vous aident à trouver vos repères parmi les réglementations juridiques. Par ailleurs, ils vous indiquent à qui vous adresser afin d’obtenir les documents ainsi que les formulaires nécessaires, et vous fournissent des informations et des conseils complémentaires.

Travailler en Allemagne

Dans sa rubrique « Travailler en Allemagne », le BAMF informe sur les régulations auxquelles sont soumis les migrants en matière d’activité professionnelle en Allemagne.
En fonction de votre pays d’origine, vous devez remplir des conditions différentes.

Vous trouverez ici des informations sur l’accès au marché de l’emploi pour les personnes venant de l’étranger

Citoyens de l’UE / Citoyens de l’EEE / Citoyens suisses

Les citoyens de l’UE, les citoyens de l’EEE (Espace économique européen, c’est-à-dire l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège) ainsi que les citoyens suisses ont accès au marché de l’emploi allemand sans restriction.

Les citoyens d’États tiers

Les citoyens d’autres États, dit États tiers, nécessitent un titre de séjour les autorisant à travailler. Les principales conditions requises portent sur les qualifications professionnelles, la détention d’un passeport valide et l’assurance d’un revenu pendant le séjour en Allemagne.

La ligne d’appel du BAMF « Travailler et vivre en Allemagne  » (no +49 30 1815-1111) permet de se renseigner, en allemand ou en anglais, sur l’entrée sur le territoire allemand, la recherche d’un emploi et la reconnaissance de diplômes étrangers.

Études et formation

L’Allemagne est un pays attractif en matière de formation et d’enseignement supérieur. Les étudiants étrangers forment le troisième plus grand groupe parmi les arrivants en Allemagne. Dans sa rubrique « Études et formation en Allemagne », le BAMF renseigne notamment les ressortissants d’États tiers (c’est-à-dire hors Union européenne, Espace économique européen (EEE) et Suisse) sur les possibilités qui leur sont offertes. Les ressortissants d’États tiers nécessitent, par exemple, un visa. De même, une connaissance de l’allemand est souvent requise.

Trois étudiants assis à une table étudient avec assiduité.
Quelles sont les différentes possibilités pour travailler, étudier ou suivre une formation en Allemagne ? Le BAMF met à votre disposition un guide juridique et vous indique les services publics auprès desquels obtenir des informations complémentaires.

Informations pour les rapatriés tardifs

Les migrants qui ont été reconnus à titre de rapatriés tardifs au sein de pays de l’ex-Union soviétique ainsi que d’autres pays d’Europe de l’Est obtiennent automatiquement la nationalité allemande. Dans sa rubrique « Rapatriés tardifs », le BAMF fournit des renseignements sur la procédure d’admission et d’attestation, l’arrivée en Allemagne et la participation à des cours d’intégration dédiés.

Pour en savoir plus sur le sujet « Rapatriés tardifs », veuillez cliquer ici

Migrants juifs

Des conditions d’admission particulières s’appliquent aux migrants juifs en Allemagne. Le BAMF fournit des renseignements sur le cadre juridique, sur les règles spécifiques applicables aux victimes des persécutions nazies ainsi que sur la procédure d’admission pour les migrants juifs, du dépôt de la demande à l’entrée sur le territoire allemand.

Consulter la rubrique « Migrants juifs »