Fonctions et contenus alternatifs
Contenu principal
  • Un paysage de Bavière : des prairies, des forêts et un lac. Au loin, les montagnes.

Région hospitalière et cosmopolite, la Bavière allie réussite économique et engagement social. Chaque année, la Bavière attire de nombreuses personnes du monde entier. Si beaucoup d’entre elles viennent y passer leurs vacances et découvrir sa culture, d’autres souhaitent y trouver un nouveau chez-soi.

La Bavière : un État fédéré allemand

L’Allemagne compte près de 82 millions d’habitants répartis dans 16 Länder (États fédérés). Le Land de Bavière se situe au sud-est du pays, à la frontière avec l’Autriche, la Suisse et la Tchéquie. Sa capitale est Munich. Avec une superficie de plus de 70 500 km2, la Bavière est le Land allemand le plus étendu. Elle compte 12,8 millions d’habitants, c’est-à-dire près de 16 % de la population allemande. En Bavière, une personne sur cinq (2,35 millions env.) est issue de l’immigration.

Le système politique de la République fédérale

La République fédérale d’Allemagne est un État fédéral. Ses 16 Länder (États fédérés) se sont unis et se sont donné un gouvernement commun. Ce dernier est dirigé par le chancelier fédéral. Titulaire actuelle de cette charge, Angela Merkel exerce ainsi la plus haute fonction de la République. Le gouvernement fédéral se compose des ministres fédéraux. Le parlement élu par l’ensemble du peuple allemand est appelé le Bundestag allemand. Les députés du Bundestag édictent les lois, en coopération avec les représentants des Länder réunis au sein du Bundesrat (le parlement des gouvernements des Länder).

En Allemagne, la constitution s’intitule « Loi fondamentale pour la République fédérale d’Allemagne ». La Loi fondamentale définit le fonctionnement et les valeurs de l’État. Elle prévaut sur toutes les autres normes juridiques allemandes.

La Fédération dispose d’une série de compétences propres. Toutefois, de nombreuses questions essentielles relèvent de la responsabilité des 16 Länder qui prennent leurs propres décisions politiques. C’est pourquoi la plupart des structures politiques (parlements, tribunaux, ministères et gouvernements) existent à la fois au niveau de la Fédération et des Länder. La Fédération réglemente, par le biais de la législation fédérale, les affaires concernant toute l’Allemagne tandis que les Länder réglementent les affaires correspondant à leurs compétences par le biais d’une législation propre à chaque Land (p. ex. pour la Bavière).

Le Land de Bavière dispose de son propre gouvernement et de ses propres ministres, d’un parlement élu (Landtag de Bavière), de sa propre constitution et de ses propres lois. Tout comme les autres États fédérés, la Bavière peut agir et légiférer de façon autonome.

Le chef du gouvernement de Bavière est appelé ministre-président (Ministerpräsident). Le titulaire actuel de cette charge est Horst Seehofer.

Illustration : carte de l’Allemagne. Mise en relief de l’État fédéré de Bavière.
La Bavière est le plus étendu des 16 Länder allemands. En Bavière, une personne sur cinq est issue de l’immigration.
Photographie d’un paysage de montagne et de forêt. Vue sur le château de Neuschwanstein.
Renommée pour la beauté de ses paysages, la Bavière est une destination appréciée des vacanciers. On y trouve une multitude de forêts, de montagnes et de lacs. De même, le château de Neuschwanstein attire aussi bien les Bavarois que les touristes.

Comprendre la Bavière

Beaucoup de Bavarois parlent un dialecte. Ce faisant, il existe plusieurs types de dialectes différents : le haut et le bas bavarois, le souabe, le haut palatin ou encore les dialectes de Franconie. La Bavière est un État fédéré à la fois cosmopolite et fidèle à ses traditions. L’économie bavaroise se classe parmi les plus performantes au monde. La Bavière bénéficie d’un taux de chômage réduit et d’une qualité de vie élevée. Forte de la beauté de ses paysages, de ses grandes forêts, de ses multiples pâturages et lacs, des Alpes bavaroises, de la variété de sa cuisine régionale et de ses us et coutumes biens vivants, elle attire également des touristes du monde entier.

Les droits fondamentaux et les droits de l’homme

Ancrés dans la Loi fondamentale allemande, les droits fondamentaux et les droits de l’homme sont également inscrits dans la Constitution bavaroise. Le partage de valeurs communes et une tolérance active sont essentiels pour assurer la cohabitation harmonieuse de personnes d’origines différentes en Bavière. La Loi fondamentale allemande précise : « Nul ne doit être discriminé ni privilégié en raison de son sexe, de son ascendance, de sa race, de sa langue, de sa patrie et de son origine, de sa croyance, de ses opinions religieuses ou politiques. Nul ne doit être discriminé en raison de son handicap. » La Loi fondamentale allemande et la Constitution bavaroise, qui s’appuient sur les droits fondamentaux et les droits de l’homme (égalité en droits et devant la loi, liberté de croyance, de réunion et d’opinion, etc.) sont le fondement de notre société.

Croyance et religion

Outre la liberté de croyance s’applique le principe de la séparation de l’État et de la religion. Il n’existe pas de religion d’État. Toutes les communautés de croyants doivent respecter les lois de l’État allemand. C’est pourquoi des personnes de différentes confessions cohabitent en harmonie chez nous. 75,5 % de la population de Bavière (c’est-à-dire plus des trois quarts) sont chrétiens. Parmi eux, 54,8 % font partie de l’Église catholique romaine tandis que 20,7 % appartiennent à l’Église protestante luthérienne. Un quart de la population bavaroise a une autre confession ou n’appartient à aucune communauté de croyants.

La liberté de croyance est un droit fondamental

La liberté de croyance (ou liberté religieuse) est un droit fondamental garanti par la Constitution bavaroise et la Loi fondamentale allemande. Chacun est libre de choisir sa croyance. Nul ne doit être astreint à une religion ou à une croyance philosophique. Ceci vaut également pour la pratique religieuse :

en Bavière, certaines personnes prient et vont à l’église régulièrement tandis que d’autres ne le font pas.

Les Églises ont des missions importantes

La croyance chrétienne est profondément enracinée dans la société et la politique bavaroises. L’attachement aux valeurs de la chrétienté fait partie de l’identité bavaroise. Il façonne les valeurs et les traditions de la Bavière. Un grand nombre de jours fériés ont un aspect religieux. Les Églises chrétiennes remplissent des missions sociales et sociétales importantes. Par exemple, elles assurent la gestion de nombreux jardins d’enfants, d’hôpitaux ou de services sociaux. Leur personnel s’occupe également de personnes malades ou âgées ainsi que de personnes handicapées. De même, les Églises jouent un rôle important dans l’aide aux réfugiés et l’intégration des personnes issues de l’immigration en Bavière.

Vue sur Munich : des bâtiments au centre desquels s’élève l’église catholique Saint-Pierre.
Les Églises assument de multiples responsabilités sociales et sociétales. Par exemple, elles assurent la gestion de nombreux jardins d’enfants, d’écoles et d’hôpitaux. Elles s’engagent par ailleurs dans l’aide aux réfugiés.

Typiquement bavarois

De la fête de la bière « Oktoberfest » à la haute technologie en passant par le marché de Noël, du château de Neuschwanstein aux « Biergärten » (brasseries en plein air) en passant par la Résidence de Wurtzbourg : voici quelques spécificités typiquement bavaroises.

L’Oktoberfest : la fête de la bière de Munich

Avec près de six millions de visiteurs par an, l’Oktoberfest de Munich est la plus grande foire au monde. Venus du monde entier, ses visiteurs font la fête dans d’immenses tavernes installées sous des tentes pouvant accueillir jusqu’à 10 000 places. Les brasseries munichoises produisent même une bière spéciale pour l’Oktoberfest.

Le marché de Noël de Nuremberg

Le « Christkindlesmarkt » (marché de l’Enfant Christ) de Nuremberg est l’un des marchés de Noël les plus anciens d’Allemagne. Il existe depuis la seconde moitié du XVIe siècle. Avec plus de deux millions de visiteurs par an, il est aussi l’un des plus grands marchés de Noël d’Allemagne et l’un des plus connus au monde.

Les costumes traditionnels

Les différents costumes traditionnels font partie intégrante de la culture bavaroise. Il s’agit de tenues traditionnelles propres à une région, à un ordre, aux membres d’une communauté ou à une corporation particulière. Par exemple, la robe dite « dirndl » et la culotte courte en cuir « lederhose » sont typiques de la région préalpine de Haute-Bavière. La Franconie compte également un grand nombre de costumes traditionnels (p. ex. des jupes en velours richement brodées ou encore le tricorne). De nos jours, le costume traditionnel est rarement porté au quotidien. Néanmoins, les habitants revêtent leurs tenues régionales avec fierté lors d’occasions spéciales, de mariages ou de jours fériés.

Us et coutumes

La Bavière accorde une place importante aux us et coutumes. Ces derniers font partie intégrante de la culture bavaroise. Les coutumes diffèrent d’une région à une autre. En vieille Bavière (Haute-Bavière, Basse-Bavière, Haut-Palatinat) par exemple, l’arbre de mai (Maibaum) figure parmi les traditions les plus populaires. Il s’agit d’un haut tronc d’arbre, souvent peint aux couleurs du Land de Bavière (bleu et blanc) que l’on élève au centre des villages ou des villes lors d’une grande fête organisée le 1er mai, sur fond de danses et de musique. En automne, la descente des alpages (Almabtrieb) constitue un événement hors du commun dans les Alpes d’Allgäu. Les vaches qui ont passé l’été dans les alpages sont ramenées dans les vallées. À cette occasion, elles sont généralement parées d’ornements festifs.

Paysage et nature

La Bavière est aussi appelée le pays des lacs et des montagnes. Les Alpes bavaroises, la forêt bavaroise et la chaîne de montagnes Fichtelgebirge attirent chaque année des millions de skieurs et de randonneurs. Quand il fait chaud en été, les Bavarois aiment à passer leur temps libre en pleine nature, au bord de l’un des nombreux lacs de la région préalpine ou bien de la région des lacs de Franconie.

La bière et le décret bavarois sur la pureté de la bière

La bière bavaroise est appréciée dans le monde entier. La Bavière compte plus de 600 brasseries qui fabriquent leur bière conformément au décret bavarois sur la pureté de la bière édicté en 1516 (Reinheitsgebot). Ainsi, le houblon, l’orge et l’eau sont les seuls ingrédients autorisés.

Brasseries en plein air

La Bavière compte de magnifiques brasseries en plein air (Biergärten). Ces établissements de restauration à l’air libre font véritablement partie de la culture bavaroise. En été, les Bavarois aiment y aller de temps en temps afin de manger et de boire un verre en compagnie d’amis et de connaissances pendant leurs loisirs.

La viticulture en Franconie

La Franconie est un vignoble très renommé. La viticulture y remonte au VIIIe siècle. Les petits vignerons et les exploitations familiales de cette région produisent principalement du vin blanc, même si la production de vin rouge a progressé au cours des dernières années. Les vins de Franconie sont facilement reconnaissables à la forme ventrue de leurs bouteilles, dites « Bocksbeutel ».

Économie et haute technologie

La Bavière est l’un des pôles industriels les plus performants au monde. Elle accueille le siège de groupes automobiles et technologiques connus dans le monde entier. De même que le secteur artisanal, les ETI et les PME de génie mécanique sont de grands pourvoyeurs d’emploi. Dans le domaine de la haute technologie, nombre d’entreprises bavaroises de toutes tailles occupent une place de leader mondial. L’économie bavaroise se porte extrêmement bien. Le taux de chômage est donc réduit.

Châteaux, églises, châteaux forts et jardins

Que ce soit le château de Neuschwanstein, le dôme de Passau ou le Walhalla dans les environs de Ratisbonne – la Bavière compte de multiples bâtiments historiques. À ceux-ci s’ajoutent des jardins de cours, des parcs de châteaux et des espaces verts. Le Jardin anglais de Munich est d’ailleurs plus étendu que le Central Park de New York. Le musée du jardin du château Fantaisie, dans les environs de Bayreuth, est le premier en son genre en Allemagne.

Plan rapproché : une grappe de cœurs en pain d’épices à l’Oktoberfest. En arrière-plan, un manège.

L’Oktoberfest de Munich est la plus grande foire au monde. Chaque année, des visiteurs du monde entier se rendent dans la capitale bavaroise afin de faire la fête sur l’esplanade dite « Wiesn ».

Plan rapproché : un robot industriel.

La Bavière est un pôle industriel performant, avec de multiples constructeurs automobiles et entreprises de technologie de premier plan. Par ailleurs, elle compte un grand nombre de PME et d’ETI.

Plan rapproché : jambes d’un homme et d’une femme dansant lors d’une fête. Ils portent des costumes traditionnels.

Les us et coutumes font partie intégrante de la culture bavaroise. Chaque 1er mai, nombre de localités célèbrent ainsi la fête de l’arbre de mai – avec de la bonne chère et des boissons, de la musique et de la danse.

Lire les articles